(RE)DONNER LA PAROLE A CEUX QUI NE L'ONT PLUS

MISE EN SITUATION LIVRE ENFER 2 (1).jpg
Suivre l'aventure...
Donnez vous votre accord pour être tenu informé de l'avancement du projet?

Aucun individu n'accepte de son plein grès de subir de la violence conjugale. Dans ces situations, le phénomène d'emprise enferme progressivement les victimes dans le doute, une profonde incompréhension de son propre comportement, et finalement le silence.

Au travers de ce témoignage sensible, sur les mécanismes d'installation de l'emprise, je fais le souhait de voir les victimes quitter leur isolement, pour que la parole prenne la place de la honte.

Vous m'aidez à le faire raisonner loin et fort?

Livre à paraître début 2023 - Une exposition/débat en tournée dès 2023

"Je te laisse à ton enfer"

resilience
Ils en parlent mieux que moi:

Jean Claude Bauer :
(dessinateur de "Klaus Barbie - la route du rat", chez Urban comics)

" Des illustrations pleines de sensibilité et de force pour dénoncer
un phénomène de société inacceptable et douloureux. Compliments solidaires ! "


Benoit Dahan :
(
dessinateur de "Dans la tête de Sherlock Holmes" chez Ankama)
" Une série d'illustrations très fortes, sur le fond comme sur la forme, Bravo! "
 
Stephanie Archanbault :
(Psychologue et coordinatrice de centre de prise en charge des auteurs de violences conjugales, -CPCA Sud-)

" La force de ce travail est sa précision.
Précision des étapes, précision du trait de dessin et du trait de plume. Et concision.
Ce travail illustre, avec talent, ce qui a été pensé, théorisé et peu à peu ....compris ! "


Dominique Bagot :
(Retraitée du secteur médico-social)
" J'ai été submergée par mes émotions à la lecture de cet ouvrage et j'ai pris conscience de la difficulté et du courage de la victime pour mener à bien ce combat, et mettre un terme à ce type de relation"

Xavier Aliot :
(Réalisateur de film d'animation, clip, dessinateur, auteur)
" C’est un livre duquel on ne ressort pas indemne, à chaque poème on s’enfonce un peu plus dans un enfer qu’aucun être humain, qu’aucune femme ne devrait vivre. C’est le témoignage nécessaire d’une victime qui ne veut plus en être, une lutte pour trouver la force d’exploser chacun des barreaux qui se fixe à chaque page et nous emmène avec Étoile dans la prison qui l’a détruite tout au long de ce calvaire.
Il faut de la force pour livrer au monde un récit aussi intime et glaçant.
Mais c’est aussi une force de lumière, celle que l’on voit au bout d’une nuit trop sombre et qui permet enfin de retrouver la liberté, de penser, d’aimer, d’être.
C’est une recueil d’utilité publique qui participera à n’en pas douter à faire grandir cette société pour en chasser les monstres."

Pour découvrir les dessins:
Rendez-vous sur la nouvelle page :

  • Facebook
  • YouTube

Partagez ce projet
pour donner de la voix